Comprendre le nouveau terrorisme, Ed.Philippe Rey

Le 27 novembre parait aux Editions Philippe Rey/1 Qui est Daech? Comprendre le nouveau terrorisme  dans une nouvelle collection « Les 1ndispensables ».

LivreDaechCouv300Sous la direction d’Éric Fottorino, vingt  écrivains, sociologues, philosophes, chercheurs radiographient l’organisation Etat islamique pour comprendre la nature de cette nouvelle puissance du terrorisme international.
Edgar Morin, Tahar Ben Jelloun, Leïla Slimani, Régis Debray, Jean-Christophe Rufin, Raphaël Liogier, Hélène Thiollet, Michel Onfray cherchent à décrypter les objectifs de cette organisation, à identifier les parents et parrains de ce monstre qui voue un culte à la mort plus qu’à l’Islam. Les auteurs se penchent sur les plaies laissées par les guerres américaines au Moyen-Orient et que l’organisation EI se plaît à raviver. Ils décrivent sa façon d’instrumentaliser la fracture entre les Chiites et les Sunnites. Tout comme ils s’interrogent sur les stratégies pour les combattre.

 

Voici l’introduction d’Eric Fottorino

En s’achevant comme elle a commencé, dans le sang et la terreur, l’année 2015 restera marquée par l’irruption en France d’une guerre que l’on croyait lointaine. Une guerre déclarée par une nébuleuse combattante autoproclamée État islamique, connue sous le nom de Daech. Une guerre sans visage, sinon ceux de terroristes venant semer la mort à Paris avant de succomber à leur tour au nom d’Allah. Les titres de notre hebdomadaire Le 1 dans cette période traduisent la sidération, la gravité, l’envie de vivre malgré tout qui auront marqué chacun de nous. Du « Ils n’ont pas tué Charlie» de janvier au «Résister à la terreur» de novembre, nous n’avons cessé d’interroger cette réalité douloureuse et complexe du terrorisme djihadiste se réclamant de l’islam pour justifier les crimes les plus lâches, les plus atroces. Cet ouvrage est le fidèle reflet de notre approche pluridisciplinaire: ouvrir nos esprits en croisant les regards d’écrivains et d’experts, historiens, philosophes, spécialistes de géopolitique, de l’islam et du Moyen- Orient.

Les textes retenus n’apparaissent pas dans leur ordre chronologique, mais selon une alternance de contenus allant de l’analyse au reportage, en passant par la chronique et l’entretien. Lire ces contributions, c’est cerner au plus près le phénomène Daech. Deux mouvements se télescopent. L’un, dissident d’Al-Qaïda, est né sur le terreau des guerres américaines en Irak et du sentiment d’abandon des populations sunnites. Il montre des hommes déterminés derrière leur leader Abou Bakr Al-Baghdadi. Son rêve : faire renaître à tout prix l’ancien califat du VIIIe siècle. L’autre mouvement vient de l’attraction exercée par Daech sur des jeunes du monde entier – et d’Europe en particulier – passés ou non par la prison, souvent néo convertis à ce qu’ils croient être l’islam. Ils trouvent dans la cause du soi-disant calife une raison de vivre qui est surtout une raison de mourir.

Ce portrait à plusieurs voix de Daech montre combien le « terrorisme 3G, ou de la troisième génération», selon la formule de Gilles Kepel, est un mélange de croyances archaïques remontant à la légende du Prophète, et de technologies – les réseaux sociaux – utilisés comme supports de propagande et d’aliénation. « État» sans frontières, Daech ne se connaît pas de limites. À travers tous ces textes, à travers un dossier essentiel et pédagogique constitué de cartes, de repères et de chiffres clés, nous avons tablé sur l’intelligence collective pour combattre l’anxiété́ qui accompagne l’inconnu. Surtout si l’inconnu n’a d’autre horizon que la négation de l’humain.

Editions Philippe Rey et le 1

96 pages

Prix 7.90 €

Parution le 27 novembre 2015