Expo « DEPENSES » À Béthune

Présentée à partir du 8 octobre et jusqu’au 26 février 2017, l’exposition « DEPENSE » à Labanque (Béthune), hier locaux de l’ancienne Banque de France, aujourd’hui centre de production et de diffusion en arts visuels, forme le premier temps d’une trilogie d’expositions baptisée « LA TRAVERSEE DES INQUIETUDES », inspirée par l’œuvre de l’écrivain Georges Bataille et conçue par la commissaire Léa Bismuth.

La vivificaron de la carne d'Ana Mendietta. Courtesy : Galerie Lelong
La vivificaron de la carne d’Ana Mendietta.
Courtesy : Galerie Lelong

 

Sculptures, vidéos, photographies et installations se déploient dans le dédale de ces 1500 m2 de locaux étonnants (ancienne salle des coffres ou des archives, anciens comptoirs de marbre, ancien appartement privé du directeur de la banque…) Là, vingt-et-un artistes contemporains, français et internationaux, vivants ou historiques, explorent la notion de « dépense » développée dans l’ouvrage de Bataille La Part maudite. Beaucoup de productions inédites, mais aussi des œuvres plus anciennes qui invitent à de très belles redécouvertes.

La commissaire Léa Bismuth explique : « La notion de dépense est présente dans l’ouvrage philosophique et économique paru en 1949, Georges Bataille y étudie une « perte inconditionnelle ». L’économie dont il est question ne dépend plus d’une logique de profit et de consommation, mais d’une considération beaucoup plus large prenant en compte « l’effervescence de la vie », les ressources énergétiques de la Terre et « l’énergie excédante », qui finira par se diffuser dans la brûlure ». Et elle invite le spectateur à se laisser guider par la phrase de l’écrivain : « Le soleil donne sans jamais recevoir ». Elle entend par là que « le visiteur découvre comment les oeuvres témoignent des forces de prodigalité de la source énergétique qui donne la vie, mais également de la question anthropologique d’un « don ». À cet endroit précis, économie et énergie se rejoignent » précise-t-elle encore.

L’exposition a été conçue comme un parcours en quatre parties intitulées Energie, Excès, Don et Rituel, étapes d’un voyage sensoriel auquel le public est invité.

Avec des œuvres d’ Antoine d’Agata, Manon Bellet, Anne-Lise Broyer, Clément Cogitore, Rebecca Digne, mounir fatmi, Kendell Geers, Marco Godinho, Yannick Haenel, Benoît Huot, Michel Journiac, Pierre Klossowski, Édouard Levé, Victor Man, Ana Mendieta, Laurent Pernot, Eric Rondepierre, Lionel Sabatté, Julião Sarmento, Gilles Stassart, Agnès Thurnauer .

Labanque
44 place Georges Clémenceau
62400 Béthune
tél : 03 21 63 04 70
Du mardi au dimanche de 10h à 18 h

La Traversée des inquiétudes, une trilogie d’exposition :
Dépenses du 8 octobre au 26 février 2017
Intériorités d’octobre 2017 à février 2018
Vertiges d’octobre 2018 à février 2019

En ouverture : Le Cerf de Saint-Hubert. Benoit Huot 2012