Macadam, des nouvelles pleines de tendresse, par Jean-Paul Didierlaurent

Après « Le liseur de 6.27h »,  Jean-Paul Didierlaurent, publie Macadam, une série de nouvelles entre humour et tendresse. A ne pas manquer lors de la rentrée littéraire de septembre.

Jean-Paul Didierlaurent@ClaudeTruong-2014
Jean-Paul Didierlaurent@ClaudeTruong-2014

Un prêtre qui joue à la Game Boy dans son confessionnal pour ne pas mourir d’ennui. Un vieillard qui en attendant de mourir assassine en douceur ses voisins de chambre dans sa maison de retraite. Un moustique écrasé sur une partition qui sabote une corrida. Un fossoyeur qui enterre les aiguilles des deux clochers de son village pour mettre fin à un guerre de religion… Ce recueil de nouvelles de Jean-Paul Didierlaurent dévoile l’univers personnel de cet écrivain populaire, entre humour noir doux- amer, tendresse et poésie.

La plupart de ses textes ont obtenu des prix dans différents concours littéraires. Pour un recueil intitulé Brumes il a reçu le Prix Hemingway en 2010 (éditions Au  Diable Vauvert). Jean-Paul Didierlaurent vit dans les Vosges. Son premier roman « Le Liseur de 6h27 » paru en mai 2014 été vendu à 60 000 exemplaires. Plusieurs fois primé, il est en cours de traduction dans 27 pays et d’adaptation au cinéma.

 

Jean-Paul Didierlaurent

Macadam

Nouvelles

(Éd. Au diable Vauvert )

Parution 10 septembre 2015