Archives pour l'étiquette cuisine

Frenchie To Go, un take-out très frenchy

Quand vente à emporter rime avec qualité !

Au premier regard, le concept des plats à emporter ne convient pas forcément aux principes de la culture gastronomique française. Il est vrai que cela se fait de plus en plus à Paris, mais le take-out n’est presque jamais considéré comme de la haute cuisine : on n’en commande que si son réfrigérateur est vide et que l’on n’a pas le temps de se faire à manger. C’est rapide et commode, mais souvent moins délicieux que la nourriture que l’on prend le temps de déguster sur place.

Pourtant, le restaurant Frenchie To Go, situé sur la rue du Nil, réinvente le concept du take-out : ce n’est pas le fast-food à l’américaine, qui a tendance à prioriser la rapidité avant tout, souvent au détriment du goût et de la qualité des plats, mais une cuisine à la fois raffinée et réconfortante. Grégory Manchard et son équipe réalisent un menu classique, avec une petite touche française, qui comprend du fromage blanc, des tartes de saison et d’autres pâtisseries faites maison. Même si le nom du restaurant fait croire que l’on est obligé de prendre des plats à emporter, il est tout à fait possible de manger sur place et donc de profiter de l’ambiance confortable et détendue.

Image Allison Yu

Une carte de brunch est obligée d’inclure des œufs Benedict : d’après la légende, un courtier en bourse, Lemuel Benedict, est allé à l’hôtel de luxe Waldorf-Astoria après avoir trop bu, et a demandé au chef-cuisinier de lui préparer un plat avec du toast, du bacon, des œufs pochés et de la sauce hollandaise. Ce plat plaisait beaucoup au maître d’hôtel, Oscar Tschirky, qui a décidé de l’inclure sur la carte de déjeuner, ainsi un nouveau plat a-t-il été créé. La version Frenchie To Go remplace le bacon traditionnel par du pastrami (12€), un choix relativement peu attendu mais plein de saveurs différentes. Une quantité généreuse de viande goûteuse est mise en valeur par la sauce hollandaise, lisse et crémeuse, et l’œuf poché au-dessus apporte une variété de textures. Il n’y a presque rien de plus satisfaisant que de percer les jaunes d’œuf et de les voir couler avec la sauce. Riche et gourmand, c’est un plat qui comble bien une faim matinale.

Pour ceux qui auraient du mal à digérer des plats copieux le matin, on peut aussi choisir parmi de nombreuses pâtisseries faites avec des produits de saison, comme la tarte aux fraises et rhubarbe (5€). Ce mariage de saveurs classique fait toujours penser aux beaux jours d’été : la douceur des fraises est bien complétée par l’acidité légère de la rhubarbe. Avec une petite tasse de thé, que ce soit du thé Earl Gray ou du thé vert (4,5€), on ne peut pas demander de mieux.

Bien que le restaurant soit un peu petit, Frenchie To Go exploite au maximum l’espace pour servir des plats gastronomiques à des clients de plus en plus nombreux. Un nouveau brunch à découvrir de toute urgence !

Frenchie To Go, 9 Rue du Nil, 75002 Paris

http://www.frenchietogo.com/

Allison Yu : https://lepetitmorse.wordpress.com/about/

Le T’Cup, un afternoon tea entre Harry Potter et Alice au Pays des Merveilles

Allison Yu est une jeune new-yorkaise d’origine chinoise, étudiante en lettres et bloggeuse culinaire qui nous invite dans une langue particulièrement savoureuse à partager ses coups de cœur et ses découvertes parisiennes. Aujourd’hui, le T’Cup, un afternoon tea situé dans le Marais.

En été, il arrive souvent que l’on rechigne à quitter le confort de la maison ou les ombres qui protègent contre le chaud de la saison. C’est le moment de l’année où l’on a peut-être un peu plus de temps libre, mais il est tout de même difficile d’en profiter, car l’intensité du soleil rend toute activité extérieure beaucoup moins agréable. Même les plus courageux, pourtant prêts à braver la chaleur, pourraient avoir besoin d’un repos après avoir passé quelques heures sous un soleil brûlant.

Si on se trouve dans le Marais, dans l’après-midi, et que l’on se sent vidé de toute énergie, rien de tel que de prendre une petite pause gourmande à l’anglaise. Inutile de traverser la Manche pour profiter de cette coutume singulière : le café T’Cup reproduit parfaitement l’ambiance tranquille et la nourriture riche qui caractérisent le fameux afternoon tea. Une tasse de thé, chaud mais paradoxalement rafraîchissant, complète parfaitement les scones et le gâteau, quelle que soit leur saveur. Une carte qui comprend plus d’une vingtaine de thés pourrait être un peu intimidante, mais on ne doit s’imposer aucune pression pour trouver le thé idéal, puisque la magie de ce breuvage fait que toute combinaison est délicieuse.

Les petits sandwichs seront certainement un changement par rapport au jambon-beurre qu’adorent les Parisiens. Un tea time à l’anglaise mélange souvent différentes saveurs qui ne sont pas très communes en France, comme concombre et menthe, saumon et fromage, œufs et cressons. Comme l’on peut l’imaginer, les concombres et les feuilles de menthe forment un mariage léger et goûteux, le vert rappelant les couleurs du printemps. Le saumon est frais et tendre, le goût agrémentant merveilleusement celui du fromage à tartiner. Ce dernier ajoute aussi une onctuosité agréable qui rend le sandwich moins sec. Les œufs, durs et partiellement écrasés, sont mélangés avec de la mayonnaise et des épices pour créer un sandwich riche et savoureux.

Élément incontournable d’un goûter à l’anglaise, les scones restent parmi les aliments britanniques les plus connus. Ils sont friables, avec un bon goût de beurre, et ont tendance à s’émietter dans la bouche, et même dans les mains. Encore plus savoureux avec plus de beurre et plus de confiture.

Enfin, la cerise sur le gâteau est la petite pâtisserie que l’on peut choisir parmi une sélection de desserts anglais. Changeant régulièrement, les gâteaux sont tous onctueux et somptueux, sans être trop sucrés. Ce ne sont pas toujours les desserts les plus raffinés du monde, mais on sent l’amour et le respect qu’éprouvent les pâtissiers pour les gâteaux et pour leur métier en général.

Un goûter qui comprend des éléments sucrés et salés ne se refuse pas, surtout pour les gourmands qui préfèrent avoir un peu plus de variété. En mangeant de tout, on est sûr de profiter à fond de chaque saveur et chaque texture qui touche la langue. Rien de tel que de passer un après-midi avec des amis autour d’un bon repas !

Il faudra compter pour tous ces délices d’outre Manche entre 8 et 20 euros.

T’Cup, 16, rue des Minimes, 75003 Paris

http://www.t-cupparis.com/page

Google Maps :

https://www.google.fr/maps/place/T’Cup/@48.8574759,2.3649209,15z/data=!4m5!3m4!1s0x0:0xf5400c4d450109c0!8m2!3d48.8574759!4d2.3649209

Allison YU

https://lepetitmorse.wordpress.com/about/